Unis pour les forêts tropicales des côtes de Tanzanie

Eau, plantes, balance – des éléments de la philosophie de Sebastian Kneipp qui font presque automatiquement penser au thème de la durabilité.

Ils concernent d’une part la fabrication de nos produits, mais également la responsabilité envers notre environnement naturel. C’est pourquoi nous nous engageons, aux côtés du WWF, pour la protection de l’un des écosystèmes les plus riches en espèces: les forêts tropicales des côtes de Tanzanie.

Pourquoi ce projet?


La première pierre de l’entreprise Kneipp GmbH a été posée il y a 125 ans: à l’époque, Sebastian Kneipp accorda à son ami Leonhard Oberhäußer, pharmacien, le droit de développer des produits médicaux et cosmétiques reposant sur sa philosophie. Une longue histoire et une raison suffisante de rendre hommage à l’héritage de Sebastian Kneipp de manière particulière:

les plantes et l’eau, utilisées pour le bien-être des humains, tenaient particulièrement à cœur de Sebastian Kneipp. Une association qui est devenue notre ligne directrice et qui se retrouve également dans notre projet de protection des forêts tropicales de Tanzanie.

Un patrimoine mondial naturel en danger

En collaboration avec le WWF, Kneipp prend en main l’avenir d’une forêt tropicale jusque-là non protégée: le Namatimbili fait partie des forêts tropicales des côtes de Tanzanie et donc des écosystèmes les plus riches d’Afrique de l’Est.

Ce patrimoine mondial naturel de l’UNESCO abrite des plantes rares ainsi que de nombreux oiseaux, reptiles et amphibiens, dont beaucoup figurent sur la liste rouge des espèces menacées de l’IUCN.

Bien que la Tanzanie compte une surface totale de 900 000 km², il ne reste plus qu’environ 2000 km² de forêts tropicales.

La forêt de Namatimbili

La forêt de Namatimbili abrite deux essences que l’on croyait déjà disparues – des plantes médicinales qui n’ont été redécouvertes qu’ici.

Sa flore prolifère sur un haut plateau, qui sert de lac de rétention pendant la saison des pluies. Il offre ainsi un habitat fertile à de nombreuses espèces animales et végétales menacées et alimente le plus grand fleuve de la région, le Mavuji.

Sauver la forêt – mais comment?

Les forêts représentent une source de nourriture indispensable, des réserves de bois et bien plus encore pour la population.
C’est pourquoi, dans le cadre de ce projet, le WWF travaille à déclarer les forêts comme forêts de protection publiques et transmet le savoir-faire nécessaire à la population.

Les villageois assument la responsabilité de leur forêt et profitent:
- d’une gestion forestière durable
- de la protection de la forêt qui empêche la déforestation illégale
- de petits crédits à disposition du village, la base pour des sources de revenus alternatives

Soutenir le WWF

Vous pouvez également participer à notre projet avec le WWF: Dès le mois de mai 2016, notre programme propose des produits anniversaire. Pour chaque produit anniversaire vendu, 15 centimes sont reversés directement au projet WWF pour la protection des forêts tropicales de Tanzanie.

Outre le soutien financier accordé au projet, des échanges ont lieu avec le WWF sur différents thèmes liés au développement durables. Il s’agit notamment de l’utilisation de papier FSC pour les emballages des produits Kneipp et de la question de l’huile de palme durable. Depuis le 1er janvier 2016, Kneipp est membre du Forum pour une huile de palme durable (FONAP) et s’engage en faveur d’une production durable. Vous trouverez des informations détaillées au sujet de l’huile de palme et comment Kneipp gère cette thématique ici: Huile de palme.

[Translate to ch_fr:] Das könnte Sie auch interessieren: