Conseils en cas des courbatures

Läufer beim Aufwärmen

Mauvais point d'appui, faux mouvement ou muscles non entraînés peuvent causer des courbatures. Que ce soit au bureau, pendant le jardinage, au sport par manque d'entraînement préalable ou à cause de trop de musculation... chacun de nous a sûrement déjà eu des courbatures. Mais elles ne signifient rien de grave : les courbatures veulent dire que les muscles se développent. Mais cela veut aussi dire que les fibres musculaires sont déchirées et que le corps répare les dégâts pour que les muscles soient plus développés au final.

Que faire contre les courbatures ? Mieux vaut les prévenir !

Tout d'abord, la manière de s'entraîner est importante. Si on est débutant ou qu'on n'a pas fait de sport depuis longtemps, il est judicieux de commencer doucement puis d'augmenter l'activité progressivement. Les échauffements et les étirements sont fondamentalement judicieux mais ne protègent pas des courbatures si on sollicite trop les muscles. Les étirements après les courbatures peuvent même faire des dégâts et ne sont recommandés qu'après une pause suffisante.

Bien que cela ne soit pas clairement reconnu scientifiquement, de nombreux sportifs ne jurent que par le magnésium pour prévenir les courbatures. Le fait est que les oligo-éléments favorisent la production de protéines par l'organisme. Ainsi, le magnésium renforce à son tour le développement des muscles, augmente les performances et assouplit les muscles en particulier pour le sport.

Comment soulager les courbatures ?

Les spécialistes ont beaucoup débattu sur la question de savoir s'il faut continuer à s'entraîner ou pas en cas de courbatures. Aujourd'hui, les experts parlent d'une même voix : l'entraînement n'aide pas en cas de courbatures, mais nombreux sont ceux qui se sentent mieux malgré tout quand ils continuent à s'entraîner. Les experts recommandent alors toutefois de s'entraîner en levant le pied pour ne pas augmenter le risque de blessure sérieuse aux muscles comme une déchirure des fibres musculaires par exemple.

Le travail d'abord, le plaisir après. Cela n'est pas toujours vrai après le sport, car au plus tard deux jours après, les courbatures s'étendent. Selon les scientifiques, leur cause serait à rechercher dans de petites blessures qui sont causées par une sursollicitation des muscles. Il faut jusqu'à sept jours pour que les courbatures se reposent de ce surmenage.

Il est difficile de prévenir les courbatures. Même ceux qui accordent une grande importance aux exercices d'échauffement et d'étirement avant le programme d'entraînement, ne sont pas à l'abri. Bonne nouvelle : les courbatures se soulagent avec un bain. Cependant les avis divergent quant à savoir si c'est l'eau chaude ou l'eau froide qui empêche les courbatures.

Que faire contre les courbatures ?

Les sportifs de haut niveau misent constamment sur des bains froids. Directement après le sport, ils prennent un bain « glacé » qui est censé régénérer rapidement les muscles, empêcher les inflammations et soulager les gonflements et les douleurs. La température de l'eau est alors de 15 degrés Celsius maximum, pas de quoi attraper des engelures donc.

Selon des études, un bain chaud peut également atténuer les courbatures. La raison en est que la température élevée de l'eau stimule la circulation et le métabolisme. Les muscles se détendent et les dommages causés par le métabolisme élevé (comme par exemple les courbatures) sont rapidement réparés.

Mais lequel des deux doit-on choisir ? Là-dessus, les avis sont partagés. De préférence chaque sportif trouvera ce qui fait du bien à son corps. Si vous voulez combinez la régénération et la détente après le fitness, alors vous devriez choisir le bain chaud.

Pour un bien-être encore plus grand : le bon adjuvant de bain

En cas de courbatures ou même avant, directement après le sport, le bain peut s'avérer encore plus efficace avec l'adjuvant adapté. Les huiles essentielles rafraîchissantes et revitalisantes peuvent favoriser la régénération et donner envie de faire la prochaine séance de sport. Pour cela, les arômes comme le génévrier, la griffe du diable ou l'arnica sont particulièrement adaptés.

Ceci pourrait également vous intéresser :

Arôme ? Couleur ? Nombreux sont ceux qui ne pensent pas au bain, mais plutôt à...

Effet des arômes et des couleurs

Pour prendre un bain détente il vous faut plus que de l’eau et une baignoire :...

Se baigner et se détendre