Le bain dans la Rome antique

En matière de bain, nous ne pouvons que contredire l'expression « Ils sont fous ces Romains ». En effet, déjà dans la Rome antique, on connaissait les effets salutaires et relaxants d'un bon bain. Dans ce sens, les Romains accordaient au bain une grande importance dans leur vie.

Le bain au centre de la vie sociale

Le bain aidait les anciens Romains (comme nous aujourd'hui) à se détendre et à se nettoyer et était, par conséquent, pratiqué régulièrement. L'aspect social du bain commun n'était cependant pas à négliger car il était également d'une grande importance :  on se rencontrait aux thermes, on échangeait des propos ou on faisait même des affaires. Les Romains se rendaient également aux bains pour des actes religieux.

Le rituel du bain se déroulait alors presque toujours de la même façon : une fois que le visiteur s'était déshabillé dans l'apodytérium (vestiaire), il séjournait d'abord dans le bain d'eau tiède, le tepidarium (zone tiède pour se détendre). Puis, le programme se pousuivait avec le caldarium (zone de bain chaud) avant de continuer avec le caonicum (bain à vapeur). Avant que la procédure ne soit renouvelée, le visiteur était libre de se rafraîchir brièvement au frigidarium (zone de rafraîchissement avec des bassins d'eau froide).

Au départ, les hommes et les femmes se lavaient séparément

Pendant de nombreuses années, il était interdit aux hommes et aux femmes de la Rome antique de prendre le bain en même temps. Par conséquent, il existait des bains pour hommes et des bains pour femmes. Dans la République qui suivit, les coutumes s'assouplirent et le bain mixte fut autorisé.

La culture romaine du bain a toujours été améliorée au fil des années et s'est répandue bien au-delà des frontières de l'Empire, jusqu'à la région des limes de chaque côté du Danube. Il faudra attendre le XVe et le XVIe siècle pour voir la fin de nombreux bains publics car la peur de la contamination (par exemple avec la syphilis) grandissait. Plus tard en Allemagne, ce fut surtout Sebastian Kneipp (Lien vers Le monde de Kneipp > La philosophie de Kneipp > La vie de Sebastian Kneipp) qui établit une véritable culture du bain.

On se baignait somptueusement

Les thermes publics ont été construits par des architectes et des constructeurs spécialisés issus de tout l'Empire. Ils devaient être le plus somptueux et luxueux possible. Des sols de grande valeur en mosaïque et en marbre, plusieurs bassins, des espaces pour les bains à vapeur en faisaient des bâtiments de prestige tout à fait particuliers.

Ceci pourrait également vous intéresser :

Origine du sel de bain

D'où vient au juste le sel de bain ? Nous allons vous le révéler !

Le secret des bains de cristaux Kneipp®

Expérience de bain

Baden macht Spaß. Doch wie gelingt das ideale Badeerlebnis bei verschiedenen Bedürfnissen?

DÉCOUVREZ LE GUIDE DU BAIN

Rituels de bain

Autres pays, autres mœurs : on prend des bains partout dans le monde. Mais la question est de savoir comment exactement ?

Voici comment on prend le bain dans le monde

Se détendre dans sa baignoire

Pour prendre un bain détente il vous faut plus que de l’eau et une baignoire : célébrez le délassement aquatique et faites de votre bain un rituel !

Se baigner et se détendre