Détoxication numérique
Détoxication numérique

Comment faire une détox numérique

"Me-Time" signifie prendre consciemment et régulièrement du temps pour soi et se faire plaisir. Dans notre monde numérique au rythme effréné, le "me-time" est souvent négligé.



Plus de temps libre grâce à la détox numérique

Il y a toujours un bruit de cliquetis, de clignotement et de sonnerie - nos smartphones sont utilisés en permanence et ne nous laissent aucun répit. Pour ceux qui aspirent à retrouver un peu plus de monde réel, il y a de l'espoir : c'est la Smartphone Detox. Prends du temps pour toi, ici et maintenant, sur le canapé, en faisant du sport ou dans la baignoire ...


Nous disons : "Éteins ton portable, allume l'eau". Car la vie numérique est un dévoreur de Me-Time.

Reste décontracté et offre-toi plus de temps libre grâce à la Digital Detox

Près du lit, en cuisinant, même aux toilettes - nos smartphones nous suivent partout. La technologie n'a jamais été aussi omniprésente qu'aujourd'hui. Selon des études, l'utilisateur moyen déverrouille son smartphone environ 80 fois par jour, c'est-à-dire toutes les douze minutes environ. L'objet que nous tenons entre les mains retient toute notre attention. Nous sortons souvent notre appareil mobile de manière routinière : en attendant le train, pour connaître l'heure ou pour vérifier notre chemin. Les notifications push nous obligent à prendre notre téléphone. La fonction de mise à jour de chaque application nous alimente en nouvelles, likes et commentaires à la seconde. Qui ne peut pas tweeter une chanson à ce sujet ?

Mais plus le facteur de stress numérique est élevé, plus l'envie de passer des vacances sur smartphone se fait sentir chez de nombreuses personnes. Nous voulons nous éloigner de Facebook, Instagram et autres pour revenir au monde réel, où les gens se parlent et feuillettent de vrais magazines. La bonne nouvelle, c'est que la pression sociale et virtuelle peut vraiment être maîtrisée.

Voyager dans le monde et s'offrir plus de temps libre grâce à la Digital Detox

Détoxication par smartphone : profiter consciemment hors ligne

La détox des smartphones est le nom donné au contre-mouvement de la consommation numérique. Ce qui ne signifie pas bannir complètement le téléphone portable de la vie quotidienne. Après tout, il facilite énormément la vie. Il s'agit plutôt d'une purge visant à ne plus se laisser aller aux tentations du monde en ligne sans réfléchir, mais à consommer plus consciemment, à profiter des couchers de soleil et autres beaux moments de la vie quotidienne - au lieu de les liker, de les partager ou de les commenter.

Les conseils suivants montrent à quoi peut ressembler une telle cure. Et peut-être qu'après cela, nous aurons à nouveau plus de plaisir à utiliser ces compagnons intelligents.

Oubliez vos applications et partez à l'aventure.

Image sans nom
Louisa Dellert Bloggerin

Entretien avec Louisa Dellert

Louisa Dellert est blogueuse et inspire ses lecteurs sur les thèmes de la course à pied, du développement durable et de l'amour de soi. La jeune femme de 27 ans passe plusieurs heures par jour sur son téléphone portable pour rédiger ses articles et ses posts. Elle nous explique dans l'interview comment elle parvient malgré tout à se créer des espaces de liberté analogiques.

Louisa, combien de fois par jour, selon tes estimations, consultes-tu ton smartphone ?

Malheureusement beaucoup trop souvent. Je le sais depuis que j'ai commencé à suivre mon temps d'utilisation sur mon téléphone portable. En moyenne, cela représente six heures et demie par jour. En tant que blogueuse, mon téléphone portable est, avec mon ordinateur portable, mon principal outil de travail.

Quelle est l'importance de ton smartphone pour toi ?

Mon téléphone portable est aussi mon lieu de travail. J'écris, je photographie, je publie ou je fais des recherches avec lui. Cet appareil occupe donc une place très importante dans ma vie. Il facilite énormément mon travail.


L'as-tu toujours sous la main ou à portée de main ?

Oui, mais il s'agit moins d'être joignable et plus de bloguer. Je veux pouvoir réagir rapidement aux commentaires des lecteurs ou immortaliser une situation et la poster directement.



De quelles applications pourrais-tu te passer ?

Mon application de course, Facebook et Pinterest. Je ne les utilise que très rarement et elles ne sont pas pertinentes pour mon activité.


Et de quelles applis ne pourrais-tu pas te passer ?

Instagram et mon application de messagerie. Elles me permettent de me tenir au courant. De plus, je dois travailler en permanence avec ces applications.

As-tu déjà pris une pause du monde numérique ? Si oui, combien de temps as-tu tenu et comment t'es-tu senti pendant cette détox ?

Oui, je me suis effectivement déjà soumise à une désintoxication par smartphone. Pendant mes vacances en Suède, j'ai passé deux jours entiers à me couper du monde numérique. Au lieu de cela, je me suis consciemment consacrée à la nature et à l'environnement. Se déconnecter littéralement n'est pas si facile quand on est habitué à six heures d'utilisation par jour. Mais je peux dire que ces deux jours sans téléphone portable m'ont vraiment fait du bien. Ils m'ont rappelé qu'il y a des choses dans la vie qui sont bien plus agréables que de regarder constamment son portable.


Quelles ont été les réactions des fans de ton blog et d'Instagram à ce silence radio ?

Au début, je me suis aussi posé la question. Mais ensuite, ce n'était pas si grave. Beaucoup n'ont même pas remarqué, car ils étaient eux-mêmes bien trop occupés. Le monde a continué à tourner, même sans téléphone portable. (rires)

Comment te protèges-tu d'une overdose de smartphones ?

Pas vraiment jusqu'à présent, malheureusement. Mais entre-temps, j'ai recommencé à lire beaucoup. Cela m'aide à mettre mon téléphone de côté, du moins pendant un certain temps.


Réponds-tu aux messages sur le champ et consultes-tu toujours les notifications push immédiatement ?

J'ai désactivé la fonction de notification push et je réponds simplement aux messages quand cela m'arrange. Je ne me mets pas la pression et je suis plutôt détendu.

Quelle est ton évaluation : avons-nous encore un regard sur ce qui nous entoure ?

À mon avis, pas assez. Nous devrions définitivement nous forcer davantage à appeler un ami pour prendre de ses nouvelles, à sortir davantage, à entreprendre davantage. Notre génération est devenue assez confortable et peu attentive à ce sujet. Nous avons besoin de plus d'esprit de découverte. Mais il semble que nous n'y parvenions que lorsque le téléphone portable reste en mode veille.


Y a-t-il des endroits où tu n'emmènerais jamais ton smartphone ?

Lorsque je vais au sauna, faire du yoga ou visiter une église, je laisse mon smartphone dans la voiture ou à la maison - en signe de respect et parce que je veux aussi avoir la paix dans ces endroits. En outre, mon smartphone pourrait déranger les autres. Je veux éviter cela.

Quel est ton souvenir de l'époque d'avant les smartphones et les applications ?

Je fais encore partie de la génération qui a grandi sans téléphone portable. Il me restait beaucoup de temps pour jouer avec mes amis sur le terrain de jeu ou dans la forêt. Aujourd'hui, j'ai du mal à imaginer ma vie sans téléphone portable. Tout ce que nous faisons est en quelque sorte adapté à ces appareils. Mais les éteindre de temps en temps permet de ne pas en abuser et de les consommer plus consciemment.


Quel est ton ultime conseil de récupération pour les lecteurs épuisés par leur smartphone ?

Je recommande d'enfiler des chaussures de randonnée et de partir en courant. Important : le téléphone portable doit rester dans le sac à dos. Oubliez vos applications et partez à l'aventure.

Cela pourrait aussi t'intéresser :

Une femme brune aux cheveux bouclés se détend dans la baignoire.

Détente dans la baignoire

Femme assise, les jambes repliées, dans une baignoire remplie de mousse.

Tout le monde peut se baigner. Pas du tout ! Découvre comment prendre un bain est amusant !

Des graisses saines sous différentes formes de présentation.

Tout sur les graisses saines

Une femme fait une pause près d'un pont en bois dans la forêt et profite de la nature.

Bain de forêt: une promenade dans les bois, c'est un coup de fouet pour la santé