Une femme sent une fleur sur un arbre.
Une femme sent une fleur sur un arbre.

Les effets des parfums

Un soupçon de cannelle flotte dans l'air - et tes pensées remontent aussitôt à la table de la cuisine de ta mère ? L'odeur des étoiles à la cannelle te plonge immédiatement dans une ambiance nostalgique ?

À quel point les humains sont-ils capables de sentir ?

Les parfums sont quelque chose de formidable : ils nous rappellent les amours passées, les vacances inoubliables et les jours révolus. Ils agissent de manière très particulière - et souvent même sans que nous nous en rendions compte.

Les odeurs ont par exemple une influence sur les personnes que nous apprécions ou non. Un nez fin nous préserve des dangers, par exemple des aliments avariés ou des fuites de gaz. Les odeurs combattent le stress, aident à se détendre ou stimulent et libèrent une nouvelle énergie. Imagine un monde sans parfums : Il serait probablement assez triste et peu joyeux. Une raison suffisante pour en savoir plus sur ces petites merveilles.

Kneipp Lavande Provence

Aromathérapie et aromacologie

Les parfums sont utilisés de manière très ciblée en aromacologie et en aromathérapie classique : quelques gouttes d'une huile essentielle sont versées dans l'eau et chauffées au-dessus d'une bougie chauffe-plat. Les arômes ainsi libérés produisent un parfum d'ambiance agréable et influencent notre humeur. Un effet dont les hommes profitent depuis des siècles déjà.


Contrairement à l'effet de soin de la peau des huiles dites grasses d'une plante, les huiles essentielles agissent donc par leur parfum. Les huiles essentielles naturelles sont principalement extraites des feuilles, des fleurs et des écorces de plantes. Parmi les plus connues, on trouve surtout les huiles qui nous offrent des senteurs relaxantes : La lavande et le patchouli, par exemple.

Les parfums suscitent des émotions

"Je le sens bien, celui-là !" Tu as certainement déjà entendu ce dicton. Et ce lien entre les émotions et les odeurs est tout à fait justifié.


Les odeurs agissent via la partie la plus ancienne du cerveau humain, le système limbique. C'est là que les émotions sont traitées et contrôlées de manière déterminante. Comme les odeurs, contrairement aux impressions sensorielles optiques ou acoustiques, ne sont pas prétraitées et filtrées par le thalamus, elles peuvent déclencher des émotions en nous de manière tout à fait inconsciente. Par exemple, l'odeur d'un gâteau fraîchement cuit éveille chez beaucoup de gens un sentiment de sécurité, sans qu'ils puissent toujours attribuer clairement cet effet.


Voilà pour la théorie. Mais est-il possible de prouver l'effet des parfums sur nos émotions et notre humeur ?

L'effet des parfums sur nos émotions et notre humeur peut-il être prouvé ?

Peut-on mesurer les émotions ?

L'effet du parfum joue un rôle important dans le développement de nos produits. Depuis des années, les experts de notre service de recherche et développement se penchent intensivement sur l'effet des arômes naturels sur le psychisme de l'homme.


Entre autres, Kneipp mène régulièrement des études scientifiques sur l'effet aromacologique des produits cosmétiques en collaboration avec l'institut de recherche Psyrecon de Wuppertal, un institut indépendant de psychophysiologie appliquée.

Ces études psychophysiologiques enregistrent les réactions physiques qui se produisent dans le cadre des processus émotionnels. Des capteurs mesurent les signaux corporels de sujets volontaires - la moindre activité des muscles du visage, les ondes cérébrales et, pour mesurer l'intensité des émotions, le rythme cardiaque et l'activité des glandes sudoripares.


Les mesures sont effectuées comme référence avant, pendant et immédiatement après l'utilisation du produit, en comparant différents produits de test, différentes formulations et différents produits Kneipp, et en les vérifiant à l'aide d'un groupe de contrôle composé de produits placebo. Résultat : Kneipp est efficace.

Kneipp agit - il est prouvé qu'il améliore l'humeur ou détend en profondeur.

Kneipp a déjà évalué de nombreux produits à l'aide du procédé de mesure décrit ; par exemple notre best-seller, la douche de soin aromatique Joie de vivre. Le résultat de l'étude aromacologique est clair : la douche Kneipp Joie de vivre a un effet positif mesurable sur l'humeur grâce à son parfum frais et ensoleillé d'huiles essentielles de litsea cubeba et de citron.

Sur le développement et l'effet des parfums : entretien avec un expert en parfums

Le légendaire maître parfumeur Edmond Roudnitska (1905-1996) était, paraît-il, capable de distinguer plus de 3 000 odeurs. Nous, le commun des mortels, n'en avons en général que 500. C'est déjà une belle performance - et un indice de l'importance de l'odorat dans notre vie.


Erich Schmidt s'y connaît parfaitement dans le monde des parfums. Avant de prendre sa retraite, ce parfumeur et expert en senteurs a collaboré pendant de longues années avec notre service de développement pour l'utilisation d'huiles essentielles et de parfums. Il a acquis son sens aigu de l'odorat en tant qu'acheteur de parfums naturels. À l'époque, il ne disposait que de peu d'outils techniques pour évaluer la qualité de ces produits, à l'exception de son nez.

Monsieur Schmidt, quand est-ce que nous, les humains, commençons à sentir ?

L'odorat est déjà présent dans le ventre de la mère. Les préférences pour l'alimentation future y sont déjà déterminées. Nous absorbons les arômes du liquide amniotique par le biais des récepteurs olfactifs. Avec la naissance et l'absorption du lait maternel, d'autres connaissances s'ajoutent, les premières odeurs de l'environnement sont perçues et apprises. Vers 18-24 mois, les enfants connaissent une phase de néophobie, la peur des nouvelles odeurs et des nouveaux goûts - une protection contre les aliments nocifs. Ce n'est que vers l'âge de trois ans que nous utilisons pleinement nos cellules olfactives.

Quels sont les parfums qui nous sont agréables ?

Chaque personne perçoit les odeurs différemment. Nos prédispositions génétiques peuvent déjà faire varier les impressions olfactives de quelques nuances. En raison de l'hédonisme, c'est-à-dire de l'évaluation individuelle de la qualité d'une odeur, elles divergent parfois même fortement. Par exemple, l'odeur de la lavande a généralement un effet calmant et harmonisant. Mais si, au cours de notre vie, nous avons développé une hédonique qui évalue la lavande de manière négative, cet effet ne peut plus s'imposer.

Par où commence-t-on pour créer un parfum ? Quelle est par exemple l'odeur de la joie de vivre ?

Le parfumeur professionnel ne doit en aucun cas partir de lui-même. De toute façon, il ne pourra jamais satisfaire les préférences d'une grande partie de l'humanité avec un parfum. Nous ne pouvons que nous orienter vers ce qui est actuellement à la mode et qui est majoritairement perçu de manière positive. Ainsi, ce sont les notes fraîches, fruitées, claires et vertes qui ont un effet stimulant et vivifiant sur nous. Une sensation qui peut être associée à la joie de vivre.

Chaque jour sans expérience olfactive est un jour de perdu.

Erich Schmidt Parfumeur et expert en senteurs

Et qu'est-ce que nous percevons comme des parfums apaisants et relaxants ?

Les notes florales, douces et finement boisées sont harmonisantes, tandis que les notes âpres, herbacées, voire puissamment boisées, sont apaisantes. Mais en raison d'influences extérieures, de stress mental ou de problèmes de santé, l'odeur qui m'apaisait hier peut me rendre agressif aujourd'hui.

Cela pourrait aussi t'intéresser :

Une femme rousse en chemisier jaune se tient dans une prairie verte, renverse sa tête en arrière et rit.

De votre routine matinale à un repas raffiné

Une femme brune aux cheveux bouclés se détend dans la baignoire.

Détente dans la baignoire

Illustration de différentes plantes.

De l'arnica à la verveine citronnée... Guide Kneipp® des plantes et des herbes